La philosophie derrière le blogue OnRègle la Justice, 2 axes:

1) Information

Nous sommes d’avis que ces changements offrent des opportunités considérables en matière d’accès à la justice et doivent être adaptés pour servir non seulement à réduire les coûts de l’accès à la justice pour les grandes entreprises ou les justiciables nantis, mais également pour servir ceux qui n’ont pas présentement accès à la justice ou qui en ont un accès limité. Ainsi, nous espérons outiller les travailleurs autonomes, les particuliers et les entreprises en démarrage pour leur donner un accès à la justice. L’équipe OnRègle croit qu’un des problèmes majeurs le manque d’information dans le public. ce dernier est en grande parti responsable du décrochage judiciaire. Le présent blogue a pour objectifs d’éclairer le justiciable et lui redonner espoir qu’il est possible de régler ses problèmes juridiques d’une manière efficace.

2)  Technologie

Le rythme d’innovation effréné accroît la diffusion du savoir et multiplie les solutions innovantes disponibles pour les citoyens. Le monde entier est un laboratoire où les innovations se multiplient au profit de tous. Au rythme actuel, il est difficile d’imaginer les outils technologiques qui seront à la disposition de l’avocat dans les prochaines décennies. Dans un futur immédiat, des services juridiques plus efficaces et moins coûteux, offerts sous forme virtuelle, ne sont pas difficiles à concevoir ; les visites aux palais de justice et les rencontres de personne à personne avec le client se feront nécessairement plus rares, notamment en raison de logiciels de communication vidéo ou de partage d’écran via internet, comme Skype, et des procédures à distance ou informatisées. Le blogue OnRègle la justice est là pour vous tenir au courant des nouveaux développements.

Au niveau des services offerts, la technologie change comment les services juridiques vont être offert. Par exemple, de nombreux documents ne sont plus « rédigé » mais plutôt « généré ». Dans les faits, l’avocat sera de plus en plus d’effectuer le travail répétitif. Plusieurs entreprises de rédaction de documents juridiques automatisés ont ainsi vu le jour. D’ailleurs, selon une étude récente du MIT School of Business, de 20 à 40 % des tâches dans l’industrie des services pourraient être automatisées[i]. Ceci signifie également que le justiciable lui-même pourra, à l’aide des nouvelles technologie, faire une grande partie du travail juridique.

Nous croyons fermement que les solutions technologiques seront une grande partie de la solution aux problèmes d’accès à la justice.

« OnRègle.com s’insère dans cette mouvance. Nous offrons 3 produits ayant le potentiel de transformer le droit en vous rendant plus efficace »

Alexandre Désy, président OnRègle.com

Les 3 produits OnRègle.com:

1) Mise en demeure automatisée

un produit clé en main, la mise en demeure OnRègle permet de couper en 10 les coûts habituels. Un produit totalement automatisé, elle est livrée par courrier recommandé à la partie adverse.

2) Négociation automatisée

Un canal de communication ouvert 24h/24 et 7j/7. L’outil OnRègle.com optimise vos chances de régler hors cours. Nous estimons les taux de succès entre 50% et 90% des cas.

3) Demande en justice

Ce produit est également totalement automatisé. Tout ce fait en ligne et OnRègle s’occupe des livraisons et signification par huissier. Une demande en justice à 100 $ est un moyen efficace de mettre la pression nécessaire sur la partie adverse.

[i] How Technology Is Destroying Jobs | MIT Technology Review, en ligne : about:reader?url=http%3A%2F%2Fwww.technologyreview.com%2Ffeaturedstory%2F515926%2Fhow-technology-is-destroying-jobs%2F.